• Dernières nouvelles - March 23, 2015

    Un amour commun pour le sport et la paix

    ​​En 2014, plus d'un million de personnes provenant de plus de 200 pays se sont rendues au Brésil pour voir les meilleurs joueurs de soccer en action lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2014, sans compter les milliards de personnes qui les ont regardés à la télé ou en ligne. 

    On parle ici d'une portée internationale indéniable. 

    Le sport est unique dans sa capacité d'unir les communautés, de créer un terrain de jeu équitable et de construire des ponts vers la paix. C'est pourquoi nous sommes très heureux de célébrer la deuxième Journée internationale du sport pour le développement et la paix le 6 avril. Nous canalisons l'énergie du jeu pour changer le monde. 

    L'année dernière, notre personnel au Liban a organisé un tournoi de soccer récréatif impliquant 12 équipes provenant des quatre coins du pays, incluant plusieurs camps de réfugiés. Les 160 jeunes Libanais, Palestiniens et Syriens avaient un objectif particulier. 

    En plus de marquer des buts, ces joueurs étaient récompensés lorsqu'ils démontraient des valeurs comme le franc jeu, le respect et l'égalité des sexes. Durant le jeu, des cartes rouges et jaunes portant des messages de paix ont été utilisées. Tous les participants se sont bien amusés, tout en assimilant des leçons cruciales de paix : accepter, respecter et comprendre nos différences. 

    « Dans tous les tournois auxquels nous avons participé, notre objectif principal était de gagner! », affirme Majdi Majzoub du Club Shabab Felistine.

    « Cependant, ce n'était pas notre but durant cette Journée de jeux! Nous jouions pour faire connaître la méthodologie du soccer comme outil important au service du développement et de la paix. » 

    De la plus grande scène du Brésil aux tournois locaux du Liban, le jeu peut rassembler les communautés et briser les barrières qui empêchent la paix. 


      
Act